Poster Jour d'été
« Le pire, c’est quand on désire tout et qu’on n’obtient rien », se dit, corde au cou, Déveinard, prêt à en finir. « Le pire, c’est quand on ne désire plus rien parce qu’on a déjà tout », affirme, pistolet en main, Eveinard, à qui tout réussit. Une station balnéaire, un jour d’été, une rencontre et le début d’une succession de situations incongrues, irrésistiblement satiriques, absurdes et pourtant si drôles.
Sławomir MROŻEK aimait à rappeler dans cette pièce, écrite en 1983, son goût pour les situations farfelues qui ont l’absurde saveur de la réalité, non sans y ajouter quelques notes joyeusement cyniques sur le mal-être de la société soumise à l’obligation de réussite.
 
Création lors de la 56e édition du Festival de théâtre de Spa qui s’est tenue dans la ville thermale du 7 au 16 août 2015.  Jour d’Eté de Sławomir MROŻEK dans une nouvelle mise en scène d’Alan Bourgeois et une traduction Jean-Yves Erhel. Présentée en lecture au festival des Eurotopiques en mai 2014, la pièce a été programmée au Théâtre de la Vie du 15 au 24 octobre 2015.

Avec : Rachid Benbouchta (Déveinard), Isabelle Renzetti (Dame) et Fabrice Rodriguez (Eveinard).

Metteur en scène : Alan Bourgeois
Scénographie & création lumière : Thibault Sinay
Création sonore : Fabian Coomans
Création vidéo : Julien Marcelle
Chargée de production : Corinne Ricuort

Jour d’été bénéficie des tournées Art et Vie
Genre artistique = Théâtre adulte général /Statut = Professionnel Code star = 7372 – 1.

Une production Alternative Culture asbl en coproduction avec le Festival royal de théâtre de Spa, le Théâtre de la Vie. Avec le soutien de l’Institut Polonais de Bruxelles et Casalgrande Padana

L'équipe

Rachid Benbouchta – Déveinard

Diplômé du Conservatoire National de Paris, il a l’expérience d’une carrière de plus de 20 ans sur les scènes et écrans de Belgique et de France. Il a travaillé entre autres avec Alfredo Arias, Dario Fo, Anatoli Vassiliev (lors de stages à l’Ecole des Maîtres), Dominique Haumont, Frédéric Dussenne, Armand Delcampe, Jean-Michel D’Hoop, Jorge Lavelli, René Cheneaux, Philippe Blasband, Carlo Boso, Jean-Marc Chotteau, Frédérice Fonteyne, Yvan Lemoine… Sensible aux mythes fondateurs de nos sociétés, il a récemment développé des projets personnels comme Sur le Babel et La naissance des dieux avec la complicité de Jean-François Politzer.

Fabrice Rodriguez – Éveinard

Diplômé de l’INSAS en 1992, son parcours est étroitement lié à celui du théâtre de Jean- Michel d’Hoop (compagnie Point-Zéro) qui l’a mis en scène dans de nombreuses pièces et tourne encore actuellement dans le monde entier (Russie, France, Brésil, Japon, Chili…). Il s’est produit sur de nombreuses scènes françaises et italiennes avec Thierry Salmon, avec Jean-Claude Berutti au Théâtre National. Il a également travaillé avec Frédéric Dussenne, Isabelle Pousseur, Christine Delmotte, René Georges, Christophe Sermet, Christian Leblicq… Au cinéma, il participe à plusieurs longs et courts-métrages : Komma de Martine Doyen, Wild Side de Sébastien Lifshitz, Post-Partum, Une clé pour deux et Ni oui ni Nom de Delphine Noels ; il obtient la Mention spéciale au Festival International du Film Fantastique de Bruxelles 2005 pour son premier rôle dans Nuit Noire de Olivier Smolders.

Isabelle Renzetti – La Dame

Depuis sa sortie du Conservatoire Royal de Bruxelles en 1997, elle enchaîne les spectacles tout en poursuivant sa formation, lors d’un stage à l’Ecole des Maîtres notamment avec Nekrosius Eimuntas, Massimo Castri et Jacques Lasalle. Elle défend aussi bien des textes du répertoire classique (Molière, Shakespeare, Corneille, Racine,  Ionesco, Claudel…) que des contemporains, affectionnant tout particulièrement les auteurs belges (R. Kalisky, L. Nabulsi, J-M Piemme…). Elle est également professeur de théâtre et coach personnel depuis plus de 15 ans. Elle est aussi administratrice de la compagnie L’Atelier Corneille et membre effectif de l’asbl Le plaisir du texte.